La radiographie à l'IRPA


Types d'objets étudiés

  • Peintures sur panneaux ou sur toile ;
  • Objets en verre ;
  • Sculptures en bois ;
  • Métaux de petite taille ;
  • Objets archéologiques ;
  • Objets en pierre avec éléments métalliques ;
  • Châsses contenant des ossements ;
  • Filigranes de papier ;
  • Tissu brodé avec du fil métallique.


Équipement et matériel

  • Générateur : nous recourons aussi bien aux générateurs de rayons X de 50 kV à 160 kV, selon le type d'œuvre et sa taille.
  • Film : nous utilisons du film industriel de haute qualité permettant une résolution maximale. Il se présente soit en plaque de 30 x 40 cm soit en longues bandes de 35 cm de largeur.


Procédure

  • À l'Institut, les radiographies sont réalisées dans un grand studio spécialement réservé à cet usage et dont les parois sont doublées de plomb.
  • Les travaux in situ sont effectués en utilisant le générateur portable de 110 kV, refroidi à l'air.
  • Les radiographies sont développées à l'Institut.
  • Scanographie : les plaques de radiographie développées sont scannées avec un scanner laser haute résolution.
  • Assemblage : les assemblages des radiographies scannées sont réalisés à l'aide d'Adobe Photoshop.
  • Stockage des images : les plaques de rayons X sont conservées dans notre cave climatisée. Les images brutes, tout comme les images traitées, sont conservées dans le système d'archivage de l'IRPA.
  • Traitement des images destinées à une publication : quand les images sont difficilement lisibles à cause, par exemple, de la présence de parquetage sur le revers du tableau, nous pouvons souvent améliorer leur lisibilité grâce à un traitement approprié de l'image.


Travail in situ

Vu les dangers que comporte la radiographie, les mesures de sécurité sont observées très strictement. En ce qui concerne les musées, une visite préliminaire sur le site est nécessaire, ainsi que la prise des mesures de radiations par ControlAtom. Le travail s'effectue en général lorsque le musée est fermé au public. Effectuer des radiographies exige, avant toute prise de décision quant à la faisabilité, un examen prudent.

 

Chef de cellule: Christina Currie, chef de travaux
Radiographie: Catherine Fondaire, expert technique