Scientia Artis 4

Autour de la Madeleine Renders. Un aspect de l'histoire des collections, de la restauration et de la contrefaçon en Belgique dans la première moitié du vingtième siècle.

Décembre 1920. Le banquier et collectionneur brugeois Émile Renders achète dans une vente publique un tableau en très mauvais état. Il s'agit de la copie d'un des joyaux du Louvre : la fameuse Madeleine du Triptyque Braque de Rogier van der Weyden. Six ans plus tard, lorsqu'elle refait surface, la croûte est mystérieusement devenue un superbe tableau de maître, attribué à l'entourage de Hans Memling. Comment expliquer cette étrange métamorphose ?

Ce livre démonte la stratégie mise au point par Renders pour se constituer, en un temps record, la plus belle collection belge de Primitifs flamands de l'entre-deux-guerres. Il dévoile comment le banquier s'associa à un homme de l'ombre, le restaurateur Jef Van der Veken, pour « remettre en état » des tableaux anciens de faible valeur qu'il dénichait dans de petites collections privées belges. Il montre enfin comment l'incomparable savoir-faire technique de Van der Veken, allié au génie financier de Renders, allait conduire à l'une des plus magistrales supercheries artistiques du vingtième siècle. Un piège dans lequel tomba l'un des principaux dirigeants nazis, Hermann Goering, satrape aveuglé par sa mégalomanie, qui acquit la collection Renders en bloc et au prix fort. Sans le travail interdisciplinaire d'historiens, d'historiens d'art, de restaurateurs, et l'apport essentiel des laboratoires, cet incroyable jeu de dupes n'aurait pu être démasqué.

Un « catalogue raisonné » de l'œuvre de Jef Van der Veken est également publié ici pour la toute première fois... plus de 300 tableaux retouchés, restaurés, voire entièrement peints de sa main.

 

Table des matières

 

Éditorial - M. Serck-Dewaide

7

Une catharsis salutaire - D. Vanwijnsberghe

9

Abréviations

15

À l'ombre d'une fille en pleurs. Les avatars de la Madeleine Renders - D. Vanwijnsberghe

19

La Madeleine Renders au laboratoire - L. Mortiaux, J. Sanyova, S. Saverwyns, P. Fraiture

39

Grandeur et décadence d'Émile Renders. Chronique mouvementée d'une collection d'art belge - J. Lust

77

‘A Matter of Character'. Max J. Friedländer et ses relations avec Émile Renders et Jef Van der Veken - S. Laemers

147

Joseph Van der Veken faussaire des Primitifs flamands : découverte ou redécouverte ? - D. Martens

177

De l'histoire de la restauration comme affaire de famille - P. Philippot

189

Early Netherlandish Painting XV ? Joseph Van der Veken - J.-L. Pypaert

197

Van der Veken et Van Eyck aux rayons X - C. Fondaire et D. Vanwijnsberghe

283

La Madeleine Renders, Fake or not Fake ? - P. Fraiture, S. Laemers, J. Lust, D. Martens, L. Mortiaux, P. Philippot, J.-L. Pypaert, J. Sanyova, S. Saverwyns, D. Vanwijnsberghe

287

Index des provenances du catalogue Pypaert

289

Index des noms de personnes

296

 

 

 

 

Scientia Artis 2

Les vitraux de la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles. Histoire, conservation, restauration.

Ce deuxième volume de la collection Scientia Artis nous invite à pénétrer dans le monde des vitraux de la cathédrale de Bruxelles, l'un des plus beaux ensembles encore conservés en Belgique. L'ouvrage retrace tout d'abord l'histoire des méthodes d'examen et de conservation-restauration des vitraux de ces trente dernières années. Les chapitres suivants développent l'historique, d'une part, des vitraux anciens, et d'autre part, des vitraux du dix-neuvième siècle de la cathédrale de Bruxelles, avant de s'intéresser à la conservation-restauration des vitraux de la cathédrale dans le contexte de la dernière restauration de l'édifice. Un chapitre rend ensuite compte d'analyses effectuées sur des échantillons de vitraux prélevés dans la cathédrale. Le chapitre qui suit, quant à lui, fait état de l'important travail préparatoire qui a précédé la conservation-restauration proprement dite. Les résultats de l'examen dont les vitraux restaurés ont fait l'objet sont ensuite présentés, ainsi qu'une critique d'authenticité des vitraux anciens qui met en évidence, grâce à une impressionnante iconographie, les restaurations successives.

Ouvrage de référence en la matière, ce livre pourra être utile aux spécialistes des vitraux et contribuera aussi à éveiller l'intérêt d'un large public pour ce remarquable patrimoine verrier.

 

Table des matières

M. Serck-Dewaide, Éditorial

9

L. Masschelein-Kleiner, Préface

11

I. Lecocq, Introduction

13

P. de Henau & I. Lecocq, L'examen, l'étude, la conservation et la restauration des vitraux en Belgique

19

Les vitraux de la cathédrale

Localisation et identification des vitraux

42

Historique des vitraux

47

D. de Crombrugghe, Les vitraux du XIXe siècle

47

Y. Vanden Bemden, Les vitraux anciens (XVIe et XVIIe siècles)

101

H. Claes, La conservation-restauration des vitraux dans le contexte de la dernière restauration de la cathédrale

153

H. Wouters, Étude analytique des vitreries des oculi du triforium du chœur (XIIIe siècle)

159

I. Lecocq, Le travail préparatoire et le suivi de la conservation-restauration des vitraux

175

I. Lecocq & Y. Vanden Bemden, L'examen et la critique d'authenticité des vitraux des XVIe et XVIIe siècles

205

Les interventions de conservation-restauration

247

C. Van den Wijngaert & W. Berckmans, Les cinq vitraux du XVIe siècle du haut chœur

247

A. Royers, Les vitraux des XVIe, XVIIe et XIXe siècles du transept, du déambulatoire et des chapelles latérales du chœur

275

I. Lecocq, Conclusion

289

Glossaire

291

 

Scientia Artis 1

Le retable d'Oplinter

Aujourd'hui conservé au Musée du Cinquantenaire, le Retable de la Passion auquel est consacré ce premier volume de la collection Scientia Artis provient de l'église Sainte-Geneviève d'Oplinter (Brabant flamand). S'il a été choisi pour inaugurer la nouvelle série Scientia Artis, c'est non seulement parce qu'il est particulièrement représentatif de la production des retables anversois de la première moitié du seizième siècle, mais également parce que son état de conservation exceptionnel justifiait pleinement une étude approfondie.

L'enquête documentaire a été patiemment menée par Jaak Jansen et Ria de Boodt, à qui l'on doit également le chapitre d'histoire de l'art. De son côté, Myriam Serck, qui a dirigé le traitement de l'œuvre, a pu reconstituer dans ses moindres détails la technique de fabrication des retables de la fin du Moyen Âge. Elle a ainsi montré que ces meubles liturgiques résultent d'une collaboration étroite entre gens de métiers : menuisiers, sculpteurs, polychromeurs et peintres. Les recherches menées à l'IRPA jettent un éclairage nouveau sur la succession de leurs interventions et, informent, en particulier, sur l'ordre de pose des fonds et des couleurs.

La contribution des laboratoires en ce domaine a été appréciable, puisqu'on leur doit la détermination des structures et de la composition des couches de polychromie. Le résultat de ces analyses est livré sous la plume de Jana Sanyova. Les volets peints ont, de leur côté, été étudiés par Nicole Goetghebeur et Leopold Kockaert.

Le volume offre, sous une forme richement illustrée, les résultats de cette remarquable entreprise multidisciplinaire. Il intéressera au premier chef les spécialistes et les amateurs éclairés.

"C'est passionnant pour tout qui veut comprendre en profondeur le dessous et le dedans d'une telle œuvre d'art" (Anne De Jaeger, RTBF, Musique 3, 26 mai 2000).

"Cette publication est très intéressante, et contient de nombreux détails scientifiques, matières offrant une possibilité de comparaison pour des études d’autres retables. Nous ne pouvons qu’espérer que les autres recherches qui ont été effectuées au cours des dernières années par l’Institut, auront aussi leur place dans une publication scientifique semblable. " (Marjan Buyle, Bulletin de l'APROA).

"The essay on the scientific aspects of the Oplinter altarpiece forms one of the most important studies to date examining the manufacture of carved altarpieces"
(Lynn F. Jacobs, HNA Newsletter).

"Une approche interdisciplinaire constamment critique quant aux problèmes d'identification et de conservation" (Les Échos du Patrimoine, 46, 2001).


Table des matières

L. Masschelein-Kleiner, Éditorial

XI

R. De Boodt, Un exemple remarquable mais représentatif de la production des retables anversois au seizième siècle : le retable de la passion d'Oplinter

1

Description et iconographie

2

Histoire du retable

13

Analyse stylistique

23

Conclusion

46

Annexes

48

M. Serck-Dewaide, La fabrication des retables anversois déduite de l'étude technologique et de la restauration

51

Introduction

51

Le bois et les marques de bûcherons

52

La huche

56

Les sculptures

60

Les marques

64

La préparation

68

Le bolus et le deuxième montage

68

Dorure et argenture polies

70

Les couches picturales

73

Les carnations

81

Les décors

82

Le matage des feuilles métalliques polies

86

Ajouts de branchages et de décors métalliques

87

Le troisième montage

88

L'achèvement de la polychromie

90

Marques finales

93

Histoire matérielle

94

Traitement

97

Entretien

98

Conclusion

99

J. Sanyova, Étude de la polychromie

101

Introduction

101

Méthodes d'analyse

101

Technique picturale

102

Stratigraphie

102

I. Couche de préparation

102

II. Bolus et feuilles métalliques polies

102

III. Couches picturales

103

1. Sous-couches

103

2. Couches finales et techniques picturales

104

a.Décors à l'azurite (couche uniforme)

105

b.Carnations

106

c.Sgraffiti

106

d.Décors peints

107

e.Dorures mates et technique des sols herbeux

110

f.Fleurs métalliques décorant les sols herbeux

110

Pigments et colorants

111

I. Bleus

111

II. Verts

112

III. Jaunes

113

IV. Rouges

115

V. Noirs et blancs

116

Conclusion

117

Remerciements

117

N. Goetghebeur, L. Kockaert, Les volets peints: description matérielle et examen de laboratoire

125

Description matérielle

125

Conservation

127

Examen de laboratoire

128

La Multiplication des pains et des poissons

128

L'Arrestation du Christ

130

Discussion et conclusion

131

R. De Boodt, J. Jansen, Les vicissitudes du dossier de restauration au dix-neuvième siècle

133

Les projets de l'architecte Brangwyn (1866)

134

Le rapport de Jean-Baptiste Rousseau (1873)

137

L'initiative de Van Even

140

De la restauration à la reproduction

142

Le prix du transfert

145

Annexes

149