L'IRPA organise des fouilles sur Minorque

Du 20 septembre au 11 octobre 2015, le labo de datation radiocarbone de l'IRPA organise, en collaboration avec l'Université de Gand et avec l'aide de bénévoles d'AVRA (Antwerpse vereniging voor Romeinse Archeologie) des fouilles archéologiques sur l'île espagnole de Minorque. Durant l'âge de Fer, les habitants de cette île étaient enterrés de façon très spéciale. Les corps étaient incinérés et les ossements restants étaient ensuite enterrés dans de la chaux vive, un produit utilisé pour la crémation. Au fil des siècles, cela donne une couche de chaux compacte dans laquelle se trouvent dispersés de nombreux ossements humains. Les fouilles archéologiques précédentes (entreprises dès le début du vingtième siècle) se concentraient surtout sur les matériaux archéologiques, comme les pectoraux, les 'tintinabula', les perles et les autres objets qui étaient retrouvés çà et là dans la chaux. La fouille dont il est question ici sera effectuée dans la grotte de Cova de Sa Prior, non loin du village d'Es Migjorn Gran et vise une approche plus analytique. Le but est de rassembler le matériel osseux et les restes de chaux pour pouvoir les analyser ensuite en détail en laboratoire et enrichir ainsi nos connaissances sur la formation de la chaux anthropogène, la façon dont était effectuée la crémation et la datation exacte de ce rite particulier. On en sait en effet encore très peu sur la période à laquelle ce rituel crématoire fut introduit, ni sur la façon dont l'homme est passé de la phase d'inhumation précédente à la phase de crémation.