The Brueg(H)el phenomenon - publication

Vingt années d'analyses scientifiques consacrées à l'œuvre picturale de Pieter Bruegel l'Ancien et aux copies de son fils Pieter Brueghel le Jeune aboutissent à un ouvrage :

 

The Brueg(H)el phenomenon
Paintings by Pieter Bruegel the Elder and Pieter Brueghel the Younger, with a special focus on techniques and copying practices

Christina Currie et Dominique Allart

Le programme de recherches dont ce livre rend compte a été accompli par l'Institut royal du Patrimoine artistique en partenariat avec l'Université de Liège ; il a bénéficié de la collaboration de 19 musées belges et étrangers et de nombreuses collections privées.

La fascination que suscitèrent les œuvres de Pieter Bruegel dans les décennies qui suivirent sa mort en 1569 n'a d'égal que celle qu'elles éveillent auprès du public aujourd'hui. À la fin du XVIe et dans la première moitié du XVIIe siècle, les collectionneurs d'art les plus ambitieux s'arrachaient les rares tableaux du maître qui circulaient encore sur le marché. Un tel contexte était propice à l'apparition de copies et de pastiches ; des faux avérés virent même le jour.

C'est alors que le fils aîné de Pieter Bruegel, Pieter dit le Jeune (dont le nom est orthographié « Brueghel », conformément à la signature qu'il adopta dans la phase initiale de sa carrière) s'imposa comme un successeur légitime, usant d'un matériel de travail hérité de son père, pour réaliser des répliques d'autant plus étonnantes par leur rigoureuse fidélité qu'elles reproduisaient des tableaux désormais dispersés, souvent inaccessibles. Grâce à son atelier, dans lequel prévalait une organisation collective du travail, suivant un usage répandu à Anvers à l'époque, il fut à même d'écouler sur le marché des centaines de copies, de qualité variable suivant la clientèle ciblée. Ce phénomène à nos yeux insolite et déroutant méritait d'être appréhendé, analysé, compris et enfin, réévalué selon des critères historiquement valides. Tel est l'un des objectifs majeurs de ce livre.

Les examens menés dans le cadre du vaste programme d'étude qui s'achève ainsi ont porté sur un ensemble représentatif d'œuvres de Pieter Brueghel le Jeune et de Pieter Bruegel l'Ancien. À propos de ce dernier, des découvertes essentielles ont été faites, conduisant à reconsidérer son art, mais aussi, de manière plus générale, l'évolution de la praxis picturale dans les anciens Pays-Bas au XVIe siècle. C'est donc également une étude approfondie de la technique de Pieter Bruegel l'Ancien qui est proposée ici. En marge de l'examen d'une série de chefs-d'œuvre de cet artiste, et à la lumière des observations émises à leur sujet, la très controversée Chute d'Icare des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique fait l'objet d'un dossier récapitulatif.

Quant aux œuvres issues de l'atelier de Pieter Brueghel le Jeune analysées à l'aide de méthodes de laboratoire permettant de les comparer jusque dans les aspects les plus intimes de leur exécution, elles ont révélé une empreinte technologique commune, qui les distingue des copies produites sans le contrôle de l'artiste. Des reconstitutions pratiques des procédés utilisés par celui-ci viennent étayer le propos. De très subtiles particularités stylistiques ont en outre été détectées, permettant d'isoler, dans un nombre significatif de cas, l'intervention individuelle de Pieter Brueghel le Jeune par rapport à celle de ses collaborateurs.

Plus d'un millier de documents illustrent cet ouvrage, dans le texte et sur le DVD qui l'accompagne. Ainsi est mise à la disposition de la communauté scientifique la totalité du matériel visuel relatif aux 70 œuvres étudiées : examens détaillés de surface, réflectographie infrarouge, radiographies, données dendrochronologiques, analyses chimiques (notamment spectroscopie RAMAN ; analyses GC-MS et SEM-EDX).

 

Parution début 2012 dans la collection Scientia Artis de l'IRPA.
La table des matières de l'ouvrage est désormais annoncée!

Commandez dès maintenant votre exemplaire en cliquant ici


a

b

d

c

a) Pieter Bruegel l'Ancien, Prédication de saint Jean-Baptiste, détail, sous lumière normale (Budapest, Szépmüvészeti Múzeum).

b) Pieter Bruegel l'Ancien, Prédication de saint Jean-Baptiste, détail, réflectographie infrarouge (Budapest, Szépmüvészeti Múzeum).

c) Pieter Brueghel le Jeune, Prédication de saint Jean-Baptiste, détail, lumière normale (Bruges, Groeningemuseum).

d) Pieter Brueghel le Jeune, Prédication de saint Jean-Baptiste, détail, réflectographie infrarouge (Bruges, Groeningemuseum).