Cellule Conservation préventive > RE-ORG


Projet pilote RE-ORG Belgium : projet de deux ans autour de la réorganisation des dépôts belges, en collaboration avec l'ICCROM


Collaborateurs : Marjolijn Debulpaep, Griet Kockelkoren, Dahlia Mees, Caroline Meert, Laura Debry, Annelies Cosaert

Vaste projet initié par l'IRPA et réalisé en collaboration avec les Musées royaux d'Art et d'Histoire (MRAH), FARO, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la province d'Anvers. Ce projet de deux ans (avril 2015-avril 2017) repose sur une méthodologie internationale et de bonnes pratiques initiées par l'ICCROM (International Centre for the Study of the Preservation and Restoration of Cultural Property, Rome).

 



En avril 2013, l'ICCROM a demandé officiellement à l'IRPA de lancer le projet pilote autour de RE-ORG. RE-ORG vise avant tout à renforcer, inspirer et mettre en contact une nouvelle génération d'acteurs de la réorganisation des espaces de stockage. Cette méthodologie ne vise pas à planifier la construction de nouveaux dépôts, mais plutôt à améliorer les espaces existants (http://www.re-org.info/).

En avril 2015, huit conservateurs actifs dans le domaine de la conservation préventive (issus de l'IRPA, de Flandre et de Wallonie) ont suivi quatre jours de formation intensive avec Gaël de Guichen (ICCROM) et Veljko Dzikic (CIK, Belgrade). Au même moment, un appel a été lancé auprès de tous les musées belges pour participer à un workshop en anglais.  Huit musées ont été sélectionnés. Chaque musée envoyait deux collaborateurs. C'est ainsi que du 12 au 23 octobre 2015, pendant le workshop, les réserves Art populaire européen des MRAH ont été réorganisées et l'équipe RE-ORG Belgique s'est formée. S'en sont suivis neuf mois pendant lesquels chacun des huit musées devait réorganiser ses propres réserves  avec l'aide des formateurs. Fin octobre 2016, cette première phase s'est achevée autour de trois jours de conférences (inter)nationales. La deuxième phase du projet a pu ensuite commencer : les huit musées vont, à leur tour, encadrer huit musées partenaires et les aider à réorganiser leurs réserves. Le but final est d'avoir en avril 2017 quinze dépôts réorganisés en Belgique, par 38 spécialistes RE-ORG fraîchement formés.