Cellule Conservation préventive > Besloten Hofjes2


Étude archéométrique de sept Jardins clos du point de vue de la conservation préventive


Collaborateurs :Willemien Anaf, Marjolijn Debulpaep (cellule de conservation préservative), Marina Van Bos (labo des papiers, cuirs et parchemins) & Ina Van den Berghe (labo des textiles)



Les sept Jardins clos du Gasthuiszusters de Malines sont des ensembles historiques du 16e siècle composés de différents matériaux et placés dans des caisses de bois. Ces œuvres d’art, rares et d’ailleurs reconnues comme topstukken (œuvres majeures de Flandre), sont extrêmement fragiles. Elles font actuellement l’objet d’un traitement de conservation-restauration effectué à Malines par une équipe de restaurateurs indépendants. Après ce traitement, elles devront être exposées et conservées dans des conditions optimales – c’est extrêmement important – afin de contrer toute dégradation future et assurer leur conservation à long terme. 

Le projet, démarré en mai 2015, devrait s'achever en avril 2017 ; il est financé par le fonds J.J. Comhaire et effectué en collaboration avec l'Université d'Anvers, le Rijkdienst voor Cultureel Erfgoed Nederland, Meyvaert Glass Engineering et le Stedelijke Musea Mechelen. Il vise à déterminer les conditions de conservation optimales de ces oeuvres, via une étude et des installations-tests. Les Jardins clos seront exposés au Musée de la Cour de Busleyden à partir de 2018. Le parcours de conservation préventive prend en compte cinq paramètres : climat, lumière, pollution, vibrations, présentation. La complexité de ce projet réside entre autres dans la diversité des matériaux dont sont faits ces objets. Chaque matériau a en effet ses propres conditions de conservation idéales et un compromis doit donc être trouvé.

À côté de ce projet Comhaire, un projet BRAIN.be de quatre ans financé par BELSPO est également en cours : ArtGarden. Ce projet, à côté de la conservation préventive, englobe aussi les problématiques des images 3D, des techniques de conservation, etc. Les Jardins clos de Malinnes font office d’étude de cas.  Le but d’ArtGarden est de développer un outil pour faciliter le choix et l’évaluation des traitements de conservation et des mesures de conservation préventive pour les ensembles historiques en techniques mixtes.

 

Plus d'infos ? http://beslotenhofjes.com.