Continue to content

Appel à témoins "Patrimoine en danger"

L'Institut royal du Patrimoine artistique lance un appel à témoins pour recenser le patrimoine touché par les inondations de juillet 2021 dans le cadre du projet fédéral "Patrimoine en danger (2022-2024)" Les inondations catastrophiques de juillet 2021 ont causé des souffrances humaines indicibles. Les inondations ont également endommagé des centaines de bâtiments historiques et de collections patrimoniales. Dans nombre de cas, ces dommages ne se révèlent que tout récemment.

Robrecht Janssen

Written on 14 July 2022

Les événements météorologiques extrêmes se multiplient en raison des changements climatiques dont on connaît l’origine anthropique. Au-delà du terrible bilan humain, les inondations de l’an passé ont détruit ou détérioré de nombreux éléments de patrimoine. C’est une autre conséquence, méconnue et tragique, de cette catastrophe. J’ai mobilisé 1,1 million d’euros pour le projet « Patrimoine en danger », car le patrimoine est le fruit du travail de nos ancêtres, le témoin de notre passé commun, et le socle sur lequel nous construisons l’avenir.

Thomas Dermine, Secrétaire d’Etat chargé de la Politique scientifique

Selon les estimations actuelles, 250 bâtiments historiques sont touchés, y compris leurs collections patrimoniales. Il s'agit souvent de bâtiments patrimoniaux ayant une signification particulière pour la communauté, tels que des églises et des musées. Cependant, de nombreuses maisons privées, classées comme monuments et touchées par les inondations, nécessitent également une attention particulière.

Il est essentiel d'obtenir une image aussi détaillée que possible du patrimoine affecté par les inondations. Les conséquences des inondations sont souvent sous-estimées car les effets sur le patrimoine surviennent parfois tardivement, aujourd’hui encore, voire même plus tard.

More KIK-IRPA news

Adobe Stock 270923984n small

The Grammont Breviary online

02.12.2022

The Grammont Breviary, a significant piece of Belgian heritage preserved in Maredsous, is now available online in three different languages on a special website. The Breviarium project is the result of a synergy between the Royal Institute of Cultural Heritage and the KU Leuven.

Read more