La collection Scientia Artis

 

Scientia Artis est une collection éditée par l'IRPA. Les ouvrages de cette série - monographies, catalogues d'exposition ou actes de colloque - rendent compte des résultats des recherches menées par l'IRPA ou des manifestations scientifiques qu'il (co)organise.

Chacun des volumes de cette collection reflète la somme considérable de données que l'IRPA a pu rassembler au fil des interventions qu'il a menées. Ces connaissances étendues de l'évolution des techniques et des matériaux utilisés par les artistes, alliées au regard pluridisciplinaire de l'Institut, permettent de franchir une nouvelle étape dans la recherche: une approche d'un domaine précis de notre patrimoine sous des angles divers.


A Masterly Hand. Interdisciplinary Research on the Late-Medieval Sculptor Master of Elsloo in an International Perspective

cover

Actes du colloque organisé par l'IRPA à Bruxelles les 20 et 21 octobre 2011
Directeur de publication: Famke Peters
Scientia Artis 9
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2013, 346 p.
Langues : anglais, avec quelques articles en néerlandais, français et allemand.
ISBN: 978-2-930054-19-3
Prix : 60 €*

Commander

Aussi disponible gratuitement en version électronique. Cliquez ici.

Le nom « Maître d'Elsloo » a été inventé en 1940 par le spécialiste de l'art J.J.M. Timmers pour désigner le réalisateur inconnu de la statue Sainte Anne trinitaire, de style gothique tardif, conservée dans l'église d'Elsloo, dans le Limbourg néerlandais. Dans les décennies suivantes, de nombreuses statues similaires ont été associées à la Sainte Anne, tant et si bien que l'œuvre de ce « Maître d'Elsloo » compte jusqu'à deux-cents sculptures, conservées surtout en Belgique, dans le Limbourg néerlandais et en Allemagne, le long de la frontière. Jusqu'il y a peu, l'étude de ces sculptures et de leur(s) créateur(s) se limitait presque uniquement à une approche stylistique. Elles suscitent pourtant d'innombrables questions qui requièrent une recherche approfondie. L'identité du sculpteur, ou, plus probablement, des sculpteurs regroupés sous le nom de « Maître d'Elsloo », pose notamment question, tout comme sa provenance, la période et le lieu de son activité, ainsi que la façon dont était organisé le travail au sein de l'atelier ou des ateliers.

La vaste recherche interdisciplinaire effectuée par l'IRPA en 2010-2011 en collaboration avec des partenaires belges et étrangers a jeté un nouvel éclairage sur ce groupe de sculptures et ses créateurs. L'étude stylistique a cette fois été complétée par une analyse approfondie des matériaux et techniques utilisés, en prêtant une attention particulière aux traces d'outils et aux restes de polychromie originale. L'analyse dendrochronologique d'un grand nombre de statues a été très importante ; elle a en effet apporté de surprenants résultats quant à la provenance du bois et aux liens de parenté entre les pièces. Plusieurs études complémentaires ont permis de mieux cerner le contexte historique et artistique du « Maître d'Elsloo ». Les résultats de toutes ces études ont été présentés lors du colloque organisé par l'IRPA les 20 et 21 octobre 2011. Le Scientia Artis 9 en est la trace écrite, complétée par un inventaire scientifique et les résultats de nouvelles études d'archives.

 



The Brueg(H)el phenomenon. Paintings by Pieter Bruegel the Elder and Pieter Brueghel the Younger, with a special focus on techniques and copying practices

 

brueghel_3vol_02 

Auteurs: Christina Currie & Dominique Allart
Scientia Artis 8.
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2012, 1062 p., 3 vol. & un site web
Langue: anglais.
ISBN : 978-2-930054-14-

Brochure (pdf)

Commander

Première monographie sur la technique picturale de Pierre Bruegel l'Ancien, combinée avec une étude approfondie des copies réalisées à l'identique par son fils aîné, Pierre Brueghel le Jeune, cet ouvrage en trois volumes explore un phénomène de mimétisme artistique aussi énigmatique que fascinant. Des découvertes essentielles sur les procédures de travail des deux artistes y sont dévoilées et de nombreuses attributions sont revues. Les deux auteurs démontrent par exemple, de manière définitive, que les deux versions de la Chute d'Icare parvenues jusqu'à nous (Bruxelles) n'ont été peintes ni par Pierre Bruegel l'Ancien, ni par Pierre Brueghel le Jeune. Des centaines d'illustrations en couleurs et une abondante documentation de laboratoire illustrent le propos et permettent ainsi de suivre, pas à pas, l'enquête effectuée.

Les acheteurs du livre auront également accès à un site web avec plus de 2000 illustrations supplémentaires :
http://bruegel-brueghel.kikirpa.be/


 


Tree Rings, Art, Archaeology. Proceedings of the conference

Scientia Artis 7

 

 

Directeur de publication: Pascale Fraiture
Scientia Artis 7
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2011, 376 p.
En anglais
ISBN : 978-2-930054-13-1
Prix: 40 €*
Commander


 

En 2010, l'Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) a organisé le colloque Tree Rings, Art, Archaeology. Son objectif principal était de confronter dendrochronologues et chercheurs d'autres horizons - historiens, archéologues et historiens de l'art - pour discuter du "Bon usage de la dendrochronologie". Les actes de ce colloque rassemblent les contributions d'auteurs issus de 15 pays européens. Celles-ci explorent les différentes facettes du prisme dendrochronologique, avec comme devise commune : "au-delà de la date". En effet, plus qu'un simple outil de datation, la dendrochronologie fournit des informations, à travers le temps et l'espace, aussi variées que la provenance du bois, l'écologie, le climat, l'environnement, etc. Ces données ne doivent pas être considérées comme une fin en soi, il nous faut les intégrer dans une approche historique globale afin qu'elles prennent leur pleine signification.  Dans cette publication, les contributions qui regroupent dendrochronologues et spécialistes d'autres domaines démontrent remarquablement ce précepte : seules d'étroites collaborations entre les différentes disciplines concernées peuvent assurer une exploitation raisonnée et contextualisée de l'information que procurent les cernes de croissance. De plus, ces collaborations, indispensables à nos yeux, devraient  mener à une meilleure connaissance du potentiel et des limites de l'approche dendrochronologique et, par là même, à une meilleur compréhension de ses contributions. Ces actes sont, nous l'espérons, un pas significatif dans cette direction.

 


 


Imitation and Illusion
Applied Brocade in the Art of the Low Countries in the Fifteenth and Sixteenth Centuries

 

Scientia Artis 6Auteurs: Ingrid Geelen & Delphine Steyaert
Scientia Artis 6
Insitut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2011, 660 p.
En anglais.
ISBN: 978-2-930054-11-7
Prix: 90 €*
Commander

 

À la fin du Moyen Âge, les textiles de luxe deviennent les témoins les plus précieux du statut et de la richesse, et une condition essentielle de prestige, tant dans la vie séculaire qu’ecclésiastique. La représentation de ces somptueuses soieries et ces brocarts d’or est ainsi devenu un enjeu crucial de l’art, et leur représentation réaliste et reconnaissable, un défi pour chaque artiste. Peintres et polychromeurs se sont efforcés d’imiter les tissus à la mode en utilisant des brocarts appliqués, une forme très sophistiquée de décoration en relief qui adhère aux peintures sur panneau, aux peintures murales et aux sculptures, et qui donne, à travers un jeu de lumière et d’ombre, l’incroyable illusion de vêtements ornés de brocarts d’or.

Imitation and Illusion est le résultat d’une étude détaillée des brocarts appliqués dans l’art des Pays-Bas méridionaux. 11 chapitres fascinants et novateurs offrent un examen approfondi des aspects historiques, géographiques, morphologiques et techniques de cette technique en relief. L’ouvrage jette également un éclairage nouveau sur la collaboration artistique et les pratiques d’atelier au xve et au début du xvie siècle. Enfin, le catalogue présente 86 œuvres connues ou méconnues, peintures sur panneau et peintures murales, sculptures, retables et éléments architecturaux produits entre 1420 et 1540 et ornés de brocarts appliqués. Un témoignage stupéfiant de la variété visuelle et de la magnificence matérielle de l’art de la fin du Moyen Âge.

Abondamment illustré, Imitation and Illusion étudie, depuis une perspective originale et fascinante, la production artistique des xve et xvie siècles dans les Pays-Bas méridionaux. Apport important pour notre compréhension de la polychromie médiévale, il est à mettre entre les mains de tous ceux que les talents illusionnistes des artistes médiévaux intriguent !  

 


D'Ennion au Val Saint-Lambert. Le verre soufflé-moulé. Actes des 23e Rencontres de l'Association française pour l'Archéologie du Verre

image002_400

 

Directeur de publication: Chantal Fontaine-Hodiamont, avec la collaboration de C. Bourguignon et S. Laevers
Scientia Artis 5. Actes de colloque
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2010, 480 p.
Articles majoritairement en français. Quelques articles en anglais et allemand.
Voir la table des matières.
ISBN: 978-2-930054-10-0
Prix: 60 €*
Commander

 

 

D'Ennion, verrier syro-palestinien du Ier siècle de notre ère, au Val Saint-Lambert, grand atelier verrier de l'Europe moderne, la technique du verre soufflé-moulé traverse quelque vingt siècles de création. Premier colloque international sur ce thème, les 23e Rencontres de l'Association française pour l'Archéologie du Verre organisées en octobre 2008 (AFAV) se prolongent dans ce volume d'Actes richement illustré, accueilli dans la série Scientia Artis de l'IRPA. Suivant un canevas chronologique, une quarantaine de contributions originales y rendent compte de l'actualité de la recherche sur l'histoire du soufflage du verre dans un moule. Résolument pluridisciplinaire, l'ouvrage associe les regards de spécialistes de différents domaines et périodes - archéologie, histoire, chimie et technique, conservation-restauration. Une large place est réservée à des découvertes inédites ou méconnues. Avec son abondante illustration, l'ensemble propose un véritable florilège des productions en verre soufflé-moulé de l'Antiquité à nos jours, et établit de précieux jalons scientifiques pour les recherches futures.

 


Autour de la Madeleine Renders. Un aspect de l'histoire des collections, de la restauration et de la contrefaçon en Belgique dans la première moitié du vingtième siècle

scientia_artis

Directeur de publication : D. Vanwijnsberghe, avec la collaboration de C. Bourguignon et de J. Debergh
Auteurs : P. Fraiture, S. Laemers, J. Lust, D. Martens, L. Mortiaux, P. Philippot, J.-L. Pypaert, J. Sanyova, St. Saverwyns, D. Vanwijnsberghe.
Scientia Artis 4
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2008, 307 p., 463 ill.
En français uniquement.
Voir la table des matières
ISBN : 978-2-930054-09-4
Prix: 55 €*
Commander

 

Suite à la redécouverte de la Madeleine Renders, ce volume étudie, sous un angle interdisciplinaire, le destin de la collection Renders et l'œuvre du restaurateur Joseph Van der Veken. Il propose en outre un premier catalogue raisonné des œuvres de ce dernier.

Lire la recension publiée par Jacques Foucart dans La Tribune de l'Art le 25 février 2011.

 


Lambert Lombard, peintre de la Renaissance (Liège 1505/06-1566). Essais interdisciplinaires et catalogue de l'exposition

image044



Directeur de publication: G. Denhaenes
Scientia Artis 3
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2006.
25 auteurs, 39 articles introductifs, 154 notices, 534 p., 482 illustrations.
Existe aussi en néerlandais.
Voir la table des matières (pdf)
ISBN : 978-2-930054-06-3
Prix : 40 €*. La version française est épuisée.
Commander

 

À l'occasion du cinq centième anniversaire de la naissance de Lambert Lombard, peintre liégeois de la Renaissance, une exposition, parrainée par l'UNESCO, lui fut entièrement consacrée. Parmi les œuvres exposées figuraient les huit toiles peintes pour l'abbaye cistercienne de Herkenrode, la série des Femmes vertueuses, réunies pour la première fois depuis la fin du dix-huitième siècle.

L'ouvrage rend notamment compte du travail de sauvegarde et de restauration, réalisé à l'IRPA, qui a précédé l'exposition de ces huit toiles. Dans ses pages figure également le catalogue de l'exposition. Un ouvrage incontournable pour les amateurs férus de peinture de la Renaissance!


Les vitraux de la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles. Histoire, conservation, restauration = De glasramen van de Sint-Michiels-en Sint-Goedelekathedraal. Geschiedenis, conservatie en restauratie

image045



Directeur de publication: I. Lecocq
Auteurs : W. Berckmans, H. Claes, D. de Crombrugghe, P. de Henau, A. Royers, Y. Vanden Bemden, C. Van den Wijngaert, H. Wouters
Scientia Artis 2
Institut royal du Patrimoine artistique, Bruxelles, 2005, 294 p.
Ouvrage bilingue néerlandais-français.
Voir la table des matières
ISBN : 978-2-930054-05-6
Prix : 30 €*
Commander

 

Ce deuxième volume de la collection Scientia Artis nous invite à pénétrer dans le monde des vitraux de la cathédrale de Bruxelles, l'un des plus beaux ensembles encore conservés en Belgique. Il explore avec minutie les détails des travaux de restauration dont ont fait l'objet les vitraux de la cathédrale, tant ceux du XVIe que ceux du XIXe siècle, aux points de vue historique et technique, en livrant les détails des analyses effectuées sur échantillons de vitreries du XIIIe siècle. Un outil que ne peuvent ignorer les spécialistes des vitraux, ni d'ailleurs tous ceux qui s'intéressent à la cathédrale bruxelloise ou au patrimoine verrier.


Le retable d'Oplinter = Het retabel van Oplinter

image046



Auteurs : R. De Boodt, M. Serck-Dewaide, J. Sanyova, N. Goetghebeur, L. Kockaert, J. Jansen
Scientia Artis 1
Bruxelles, 1999, 216 p., 34 planches couleur, 66 illustrations noir et blanc.
Ouvrage bilingue néerlandais-français.
Voir la table des matières
ISBN : 978-2-930054-02-5
Prix : 22,35 €*
Commander

 

Aujourd'hui conservé au Musée du Cinquantenaire, le Retable de la Passion auquel est consacré ce premier volume de la collection Scientia Artis provient de l'église Sainte-Geneviève d'Oplinter. Très représentatif de la production des retables anversois de la première moitié du XVIe siècle, il a été un point de départ de leur étude approfondie. Une étude qui jette un éclairage nouveau sur la technique de fabrication des retables de la fin du Moyen Âge. Richement illustré, le volume intéressera au premier chef les spécialistes et les amateurs éclairés.

 

* Frais de port non inclus.