Continuer vers le contenu

Appel pour un projet de durabilité pour les institutions du patrimoine culturel

Des experts de l'Institut royal du Patrimoine artistique en Belgique et de l'Agence du patrimoine culturel des Pays-Bas veulent relever le défi avec deux institutions belges pour élaborer un plan d'action en matière d'économies d'énergie.

Transformation vers une gestion (climatique) durable dans les institutions patrimoniales de petite et moyenne taille

Les économies d'énergie dans les institutions du patrimoine culturel sont un sujet d'actualité. Cependant, prendre des décisions durables est plus facile à dire qu'à faire, car cela nécessite une expertise interdisciplinaire et du temps qui n'est pas toujours disponible.

Grâce à la Loterie Nationale, deux musées belges auront la possibilité de faire des choix responsables en matière de développement durable grâce à un nouveau projet.

Des experts de l'Institut royal du Patrimoine artistique en Belgique et de l'Agence du patrimoine culturel des Pays-Bas veulent, avec deux institutions patrimoniales belges néerlandophones, relever le défi d'élaborer un plan d'action pour les économies d'énergie avec une équipe d'experts pendant une semaine.

Le projet développera un protocole pour aider les institutions culturelles à explorer différentes stratégies d'économie d'énergie, en tenant compte de leurs collections, de leur bâtiment, de leurs systèmes, de leur fonctionnement actuel, de leur budget disponible, etc. Le projet contribue aux efforts internationaux en cours sur la conservation préventive et la durabilité.

Cet appel s'adresse aux institutions flamandes ou bruxelloises (néerlandophones) du patrimoine culturel de petite ou moyenne taille (5 à 20 employés) qui envisagent de modifier l'enveloppe du bâtiment ou le système climatique dans une optique de durabilité. L'année prochaine, ce sera au tour des institutions francophones. La date de clôture des candidatures est fixée au 30 novembre.

DSF8834 small

Merci aux joueurs de la Loterie Nationale

Plus de nouvelles de l'IRPA

SA20 cover WEB

Le nouveau Scientia Artis sort de presse !

10.06.2024

De l’illustre famille de sculpteurs bruxellois du Quesnoy ‒ le père, Jérôme le Vieux, et ses deux fils, François et Jérôme le Jeune ‒ seuls la vie et l’œuvre du fils aîné, François du Quesnoy, riche d’une grande renommée à Rome, avaient été étudiées de manière approfondie. Mais qui était son frère cadet, Jérôme le Jeune ? Que sait-on de sa vie et de son œuvre ? Peu de choses. Malgré sa brillante carrière de sculpteur, statuaire et architecte de la cour du gouverneur des anciens Pays-Bas Léopold Guillaume (1647-1656), son œuvre a été délaissée par la critique à la suite de sa condamnation à mort en 1654.

En savoir plus
Rubenskapel Steen 2

Étude approfondie des monuments en pierre de la chapelle de Rubens

24.04.2024

D’où vient toute cette poussière ?! Les sculptures de la chapelle de Rubens, lauréate du premier Challenge Patrimoine, bénéficient actuellement d’un traitement de conservation-restauration approfondi mené par l’Atelier des sculptures en pierre de l’IRPA. Depuis début février 2024, nos experts sont à pied d’œuvre dans l’église Saint-Jacques d’Anvers. Cet ambitieux projet n’aurait jamais pu voir le jour sans la générosité de nos nombreux donateurs. Où en est-on aujourd’hui, près de trois mois après le début de la restauration ?

En savoir plus