Continuer vers le contenu

Exposition « Médaillons. Des miniatures sur verre » au Musée Art & Histoire

Les Musées royaux d'Art et d'Histoire de Bruxelles possèdent une belle collection de vitraux, composée de plus de 350 œuvres datant du XIIIe au XXe siècle. Celle-ci demeurait peu étudiée et méconnue du grand public. Grâce au projet de recherche interdisciplinaire « FENESTRA. 800 ans d’histoire du fenestrage », débuté en 2017, cet ensemble, qui constitue une ressource importante pour l’étude du « verre plat » dans les anciens Pays-Bas, est aujourd’hui analysé, conservé et valorisé.

Depuis juillet dernier, une sélection de médaillons issus de cette collection est actuellement exposée au Musée Art & Histoire. Ces petits panneaux de verre incolore sont généralement circulaires ‒ d’où le nom de « médaillon » ou « rondel » ‒ et rehaussés d’un décor peint. Bien qu’aujourd’hui plutôt méconnus, ils étaient très en vogue dans toute l’Europe à partir du XVe siècle. Leur petit format était idéal pour les insérer dans une vitrerie ou un vitrail. Les rondels exposés datent des XVIe et XVIIe siècles, période durant laquelle les arts verriers des Pays-Bas et de la principauté de Liège étaient en plein essor.

Dr Isabelle Lecocq, historienne de l’art spécialisée dans les vitraux (IRPA), a collaboré à l’actualisation de l’inventaire de la collection de vitraux du musée et à l’étude de celle-ci du point de vue de l’histoire de l’art. L’ensemble de la collection a également été photographié par notre Cellule d’imagerie. Les centaines de clichés sont librement accessibles sur BALaT et dans le catalogue en ligne du musée. L’étude des médaillons du point de vue de l’histoire et de l’histoire de l’art a permis d’identifier de nouveaux thèmes iconographiques et de proposer des attributions à des artistes de premier plan, comme l’anversois Dirk Vellert (photo IRPA X060340). Les résultats de ces recherches paraîtront dans une publication du Corpus Vitrearum. En outre, des analyses archéométriques ont permis de préciser la nature des matériaux employées et de vérifier l’authenticité de certaines pièces.

Le projet FENESTRA coordonné par le département de physique appliquée et de photonique de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), réunit les Musées royaux d'Art et d'Histoire, l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA), avec la collaboration du University College London (UCL) et l’Institut de Recherche sur les Archéomatériaux (IRAMAT) d’Orléans (centre Ernest Babelon).

Plus de nouvelles de l'IRPA

Stemmen web

Challenge Patrimoine : un mois pour voter pour votre œuvre préférée !

20.10.2021

Aujourd’hui, l’IRPA lance un défi inédit à tous les Belges : le Challenge Patrimoine ! D’ici 2030, à l’occasion du bicentenaire de la Belgique, nous ferons resplendir à nouveau dix trésors du patrimoine belge grâce à une large participation publique.

En savoir plus
VIS

L'Agneau mystique révèle son plus grand secret : la contribution précise d'Hubert et de Jan van Eyck

14.10.2021

Depuis la découverte, en 1832, d'une inscription sur le cadre du retable de l'Agneau mystique, le personnage d'Hubert van Eyck fascine de nombreuses générations d'historiens de l'art et d'amateurs d'art. En effet, le frère aîné de Jan est entouré de mystère. Notre étude lève le voile !

En savoir plus