Continuer vers le contenu

Closer to Van Eyck en 100 milliards de pixel

l’Agneau mystique comme vous ne l’avez jamais vu

Période
2012-
Partenaires
Vrije Universiteit Brussel
Getty Foundation
Gieskes Strijbis Fonds (Amsterdam)
Universum Digitalis
En savoir plus?
Ron Spronk

Depuis 2012, le site Closer to Van Eyck permet à des millions d’internautes du monde entier de zoomer sur les détails époustouflants de l’une des œuvres d’art les plus célèbres au monde : le retable de l’Agneau mystique. En 2020, plus de 250.000 curieux ont visité le site web. Durant la crise sanitaire, le nombre de visiteurs a même augmenté de 800 pour cent. Ces chiffres montrent tout le potentiel des technologies numériques modernes pour rendre des œuvres de toutes époques accessibles à un large public. Récemment mis à jour, ce site contient des images en haute résolution des peintures restaurées, des nouvelles vidéos et du matériel éducatif.

Conservé dans la cathédrale Saint-Bavon de Gand, l’Adoration de l’Agneau mystique
(1432) d’Hubert et Jan van Eyck est un polyptique d’une beauté stupéfiante illustrant des thèmes et des figures bibliques. Après des siècles d’accumulation de poussière, de vernis jaunis et de larges surpeints, ainsi que de nombreux déménagements ̶ dont son entreposage dans une mine de sel durant la Seconde Guerre mondiale, ce chef-d’œuvre avait bien besoin d’être restauré. Ces dernières années, une équipe de spécialistes hautement qualifiés de l’IRPA s’est employée à restaurer les deux tiers de l’œuvre. Les chercheurs ont consigné l’ensemble du traitement dans une documentation scientifique et photographique en ultra-haute résolution. Aujourd’hui, ces images sont rendues accessibles à tous sur Closer to Van Eyck.

Avant, pendant et après restauration

Les nouvelles photographies après traitement, disponibles sur Closer to Van Eyck, révèlent les scènes peintes telles qu’elles ont été conçues à l’origine par le maître. Évoquons, par exemple, le motif central, l’Agneau, dont le visage a été recouvert au XVIe siècle par une expression plus neutre. La recherche interdisciplinaire a permis aux restaurateurs de dégager ce surpeint, si bien qu’aujourd’hui, l’Agneau humanisé de Van Eyck vous fixe à nouveau de son regard intense. Les images en haute résolution avant, pendant et après restauration vous invitent à assister de vos propres yeux à cette sublime métamorphose.

La fonction de zoom sur les détails témoigne de l’extraordinaire précision et de l’incroyable dextérité et spontanéité de la main du maître. Le reflet de la lumière sur les métaux, les plantes, les cheveux, la peau et les textures est peint avec un soin inégalé. Les botanistes recensent à ce jour pas moins de 75 espèces végétales différentes dans l’ensemble de l’œuvre. Le rendu de l’ombre des feuilles, des arbres et des arbustes crée une merveilleuse impression de profondeur et de tridimensionnalité. Même le sol présente d’incroyables nuances, de la boue au sable fin en passant par la roche dure émaillée de pierres précieuses, de cristaux et de coraux. Le nettoyage de l’œuvre a également dévoilé des monuments minutieusement représentés, dissimulés pendant des siècles sous des couches de surpeints.

Sous la couche picturale

Les nouvelles images en réflectographie infrarouge (RIR) plongent le spectateur sous la couche picturale, au niveau du dessin sous-jacent, révélant ainsi les prémices de l’élaboration des compositions, où se déploie tout le processus créatif de l’artiste. L’assemblage des images, sans jonctions visibles, offre désormais une vue d’ensemble unique de ce microcosme fascinant. En outre, ces images montrent également des couches picturales sous-jacentes composées d’une peinture sombre, comme dans le feuillage des arbres derrière saint Christophe dans Les Pèlerins.

Depuis 2012, l’intérêt toujours croissant pour Closer to Van Eyck a déjà largement dépassé toutes nos espérances. De plus en plus de personnes visitent le site pour la recherche et l’enseignement, mais aussi pour le simple plaisir de pouvoir contempler l’Agneau mystique d’aussi près.

Ron Spronk

Dans la rubrique « Extras » du menu, vous pouvez notamment consulter les rapports de traitement richement illustrés et visionner une série de vidéos dans lesquelles les scientifiques expliquent le processus de restauration. Ce matériel donne un aperçu concret du traitement de l’œuvre et du processus décisionnel de cette intervention complexe. Dans la rubrique « Learn more », vous trouverez une riche collection de matériel didactique sur la restauration et les méthodes de recherche utilisées. En 2018, Closer to Van Eyck a ainsi remporté l’e-Gov Award de la Convivialité, décerné par AGORIA, la fédération belge de l’industrie technologique.

Outre la documentation sur l’Agneau mystique, vous trouverez également du matériel visuel scientifique sur les autres œuvres de Jan van Eyck, réalisé dans le cadre du projet VERONA (Van Eyck Research in OpeN Access).

Le premier volet du site, consacré à la restauration de l’Agneau mystique, est coordonné par Ron Spronk (Queen's University, Kingston, Ontario, Canada ; Radboud Universiteit Nijmegen, Pays-Bas) grâce au généreux soutien de la Fondation Getty et du Fonds Gieskes Strijbis (Amsterdam).

Le second volet, dédié aux autres œuvres de Jan van Eyck, a été réalisé sous la coordination de Bart Fransen (IRPA) grâce au généreux soutien de BELSPO, Musea Brugge / Kenniscentrum vzw et Closer to Van Eyck.

Projet suivant

SHARE-ORG: hoe vergeten museumstukken weer uit het depot halen?

RE-ORG helpt musea om hun depotcollecties correct te beheren. De wedstrijd SHARE-ORG gaat op zoek naar creatieve manieren om de stukken aan het publiek te tonen.

Voir ce projet