Continuer vers le contenu

PHySICAL : solutions brillantes pour nettoyer les laques asiatiques

Au sein du projet PHySICAL (Profound study of Hydrous and Solvent Interactions in Cleaning Asian Lacquer), les MRAH, l’UGent et l’IRPA ont cherché le meilleur moyen pour nettoyer les surfaces laquées. Résultat ? Un protocole de nettoyage soumis à des tests chimiques et physiques pour redonner tout leur éclat à la magnifique collection d’objets en laque asiatique du Musée Art & Histoire des MRAH.

Période
août 2016 – mars 2022
Partenaires
Universiteit Gent
Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis (KMKG)
Steunende partner BELSPO
En savoir plus?
Steven Saverwyns
Voir l'adresse e-mail

Best practices

Depuis le XVIe siècle, la sève solidifiée de certains arbres originaires d’Asie du Sud-Est, du Japon ou de la Chine est un matériau de revêtement organique très utilisé pour la fabrication d’objets quotidiens, en art et en architecture. Une partie de ces objets est aujourd’hui conservée dans des collections muséales.

Pour assurer un nettoyage sûr et efficace de ces objets laqués les chercheurs du laboratoire des Peintures ont étudié, en collaboration avec les MRAH et l’UGent, l’influence de divers solvants. Sur la base d’analyses approfondies et de traitements tests, ils ont formulé un ensemble de meilleures pratiques. Dans un premier temps, celles-ci seront mises en œuvre pour nettoyer en toute sécurité et conserver à long terme les collections d’objets en laque asiatique des Musées royaux d’Art et d’Histoire.

Vous voulez contribuer à la recherche sur le patrimoine de demain ?

Le patrimoine est l’affaire de tous. Ensemble, nous veillons à ce que les générations suivantes puissent aussi en profiter.

Projet suivant

Le retable de saint Georges : une restauration spectaculaire

Voir ce projet