Continuer vers le contenu

Un retable bruxellois de Milan reprend vie

Le retable de l'Adoration des Mages, réalisé à Bruxelles mais conservé à Milan, a été restauré par les experts de l'IRPA. Le style et la qualité exceptionnelle de la taille des sculptures laisse à penser qu'il a été réalisé par les Borman, une dynastie de sculpteurs Bruxellois. Les 16 et 17 septembre, nous l'avons présenté au public.

Pendant longtemps, le retable médiéval de l’Adoration des Mages dans la basilique San Nazaro Maggiore de Milan a été attribué à un artisan allemand. C’est la découverte de marques frappées dans le bois qui a permis de confirmer de manière irrévocable que l’œuvre a bien été produite à Bruxelles par une célèbre famille de sculpteurs. « Le style et la qualité exceptionnelle de la taille des sculptures indiquaient un travail typiquement boremanesque », raconte Emmanuelle Mercier, responsable de l’Atelier des sculptures en bois polychromé.

Ce chef-d'œuvre médiéval a fait l'objet d'une restauration minutieuse, révélant des trésors cachés depuis des siècles sous l'épais vernis brun et la poussière. Les détails subtils et les couleurs donnent l'impression que les personnages prennent vie sous nos yeux.

L’équipe de restaurateurs a dû faire face à de nombreux défis. La complexité du travail réside dans le fait que chaque surface du retable est différente, ce qui nécessite une adaptation constante de la méthode de restauration.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'étude et la restauration ?

Visite exclusive du retable de Milan

Les 16 et 17 septembre, plus de 350 chanceux ont eu l'opportunité d'admirer le retable de l'Adoration des Mages. Découvrez les photos ci-dessous.

DSF2383 small

« Horizon 2030 Powered by Loterie Nationale — Nationale Loterij » au Cinquantenaire

08.04.2024

Ce printemps et cet été, rendez-vous au festival Horizon 2023 Powered by Loterie Nationale — Nationale Loterij au Cinquantenaire à Bruxelles, le parc dans lequel se trouve l'IRPA. Le programme du festival est axé sur le patrimoine, le savoir et les institutions culturelles. Horizon 2030 offre un avant-goût de ce que deviendra le futur Parc du Cinquantenaire à l'horizon 2030 : le phare socioculturel de la Belgique dans un magnifique écrin de verdure. Le samedi 13 avril, le Lift Off (ou décollage) d'Horizon 2030 marquera le lancement festif du projet.

En savoir plus
F3 P1 Foto 20

L'Agneau mystique, troisième phase : les premiers résultats promettent une apothéose radieuse

26.03.2024

Depuis mai 2023, la troisième et dernière phase de la vaste campagne de conservation-restauration de l’Agneau mystique menée par l’IRPA est en cours. Au cours des derniers mois, l’équipe a enlevé les vernis non originaux et a effectué une étude approfondie de la couche picturale sous-jacente. Actuellement, sur les conseils de la commission internationale d’experts, l’enlèvement des surpeints du XVIe siècle a débuté. Les premiers résultats sont déjà d'une beauté à couper le souffle.

En savoir plus

Plus de nouvelles de l'IRPA

DSF2383 small

« Horizon 2030 Powered by Loterie Nationale — Nationale Loterij » au Cinquantenaire

08.04.2024

Ce printemps et cet été, rendez-vous au festival Horizon 2023 Powered by Loterie Nationale — Nationale Loterij au Cinquantenaire à Bruxelles, le parc dans lequel se trouve l'IRPA. Le programme du festival est axé sur le patrimoine, le savoir et les institutions culturelles. Horizon 2030 offre un avant-goût de ce que deviendra le futur Parc du Cinquantenaire à l'horizon 2030 : le phare socioculturel de la Belgique dans un magnifique écrin de verdure. Le samedi 13 avril, le Lift Off (ou décollage) d'Horizon 2030 marquera le lancement festif du projet.

En savoir plus
F3 P1 Foto 20

L'Agneau mystique, troisième phase : les premiers résultats promettent une apothéose radieuse

26.03.2024

Depuis mai 2023, la troisième et dernière phase de la vaste campagne de conservation-restauration de l’Agneau mystique menée par l’IRPA est en cours. Au cours des derniers mois, l’équipe a enlevé les vernis non originaux et a effectué une étude approfondie de la couche picturale sous-jacente. Actuellement, sur les conseils de la commission internationale d’experts, l’enlèvement des surpeints du XVIe siècle a débuté. Les premiers résultats sont déjà d'une beauté à couper le souffle.

En savoir plus