Continuer vers le contenu

L'Atelier des sculptures en bois polychromé

Nous étudions et traitons non seulement les sculptures en bois polychromé, mais aussi en ivoire ou en cire. Notre mission est double : mieux les connaître et en assurer la conservation optimale pour les générations futures.

Les couches picturales : un éclairage sur l’histoire

Notre équipe se compose de conservateurs-restaurateurs chevronnés et de jeunes collègues maîtrisant les techniques de pointe. Leur point commun : leur expertise et l’amour du métier, qui se reflètent dans la diversité et l’étendue de leurs domaines d’activité : de l’étude aux traitements de conservation-restauration eux-mêmes, en passant par la diffusion des connaissances auprès des acteurs du patrimoine et du grand public.

En Belgique, les sculptures en bois polychromé ont traditionnellement été repeintes à de nombreuses reprises. Elles portent les traces de leur histoire dans leurs différentes couches picturales. C’est précisément ce qui rend notre travail tellement passionnant. Ces remaniements nous amènent aussi à faire face à de nombreux défis, par exemple en termes de choix de niveaux d’intervention.

Dr Emmanuelle Mercier, responsable de l'Atelier

Sculptures romanes, gothiques et baroques

Nous sommes spécialisés dans :

  • les sculptures romanes et gothiques
  • les sculptures et retables des anciens Pays-Bas méridionaux
  • les ensembles baroques
  • l’évolution historique et technique de la polychromie, du Moyen Âge jusqu’à l’Époque moderne

Notre atelier se concentre essentiellement sur des œuvres de qualité majeure et/ou présentant un intérêt majeur pour la recherche.

L’étude étape par étape

  1. L’examen visuel : relevés des traces d’outils, des techniques d’assemblage, des marques de gilde ou d’atelier qui sont caractéristiques d’une époque, d’un lieu de production, d’un atelier ou d’un artiste … L’examen est complété par des examens radiographiques, l’analyse dendrochronologique et l’identification du bois.
  2. L’étude stratigraphique et topographique : à l’aide d’un microscope binoculaire, nous retraçons l’histoire des différentes polychromies. Cette étape est complétée par des analyses en laboratoire.
  3. La documentation par la photographie et les images 2D ou 3D sous microscope.
  4. L’interprétation des résultats et leur contextualisation.
  5. La rédaction d’un rapport scientifique illustré et la publication d’articles dans des revues et publications spécialisées, dont les séries éditées par l'IRPA

Des traitements sur mesure

Statues en bois, en ivoire ou en cire, autels, retables, chaires de vérité, marionnettes, reliquaires… Chaque sculpture bénéficie d’un traitement mûrement réfléchi et adapté au cas par cas. Nos interventions techniques suivent les dernières avancées scientifiques. En fonction de l’état de l’œuvre, l’étude et le traitement sont réalisés en atelier ou sur place. Les décisions concernant le traitement des œuvres majeures bénéficient généralement de l’avis d’un comité scientifique international.

Les traitements font l’objet de rapports illustrés dans lesquels figurent :

  • une étude contextuelle et matérielle de l’objet
  • un diagnostic
  • une réflexion sur les choix d’intervention
  • une description détaillée des étapes du traitement.

Les rapports sont richement illustrés de schémas et de photographies réalisées par la Cellule d’imagerie scientifique.

Un fondement scientifique

Les recherches de notre atelier sont menées sous la direction de deux experts ayant une double spécialisation en histoire de l’art et en conservation-restauration.

Dr Ingrid Geelen, experte en sculpture en bois, explique : "Elles portent non seulement sur les œuvres qui nous sont confiées pour étude ou restauration, mais aussi sur des thématiques plus larges et variées, telles que des artistes ou des techniques de production bien précis. Pour ce faire, nous adoptons une approche interdisciplinaire, car la contribution de nos collègues spécialisés dans les autres disciplines est d’une valeur inestimable. Nous appliquons aussi notre expertise à des projets de recherche nationaux et internationaux, par exemple au sein des groupes de travail de l’ICOM-CC, le Comité de conservation du Conseil international des musées."

Vous avez des questions ou souhaitez en savoir plus sur notre atelier ? Contactez-nous !

Emmanuelle Mercier
Dr Emmanuelle Mercier
Responsable
Voir l'adresse e-mail

Nos experts

Dr Ingrid Geelen
Voir l'adresse e-mail
Violette Demonty
Voir l'adresse e-mail
Véronique Geniets
Voir l'adresse e-mail
Erika Rabelo
Voir l'adresse e-mail
Sandy Van Wissen
Voir l'adresse e-mail