Continuer vers le contenu

Un magistral triptyque de Metsys examiné et restauré

Le Calvaire avec couple de fondateurs de Quentin Metsys (Quinten Massys) en provenance du Musée Mayer van den Bergh est en cours de restauration dans l'Atelier des peintures de l'IRPA. La saleté, le vernis et les retouches antérieures ont déjà été enlevés. Les cadres seront également conservés.

Cette œuvre du Musée Mayer van den Bergh représente la crucifixion du Christ. Le peintre Quentin Metsys (1465/1466-1530) l'a réalisé entre 1500 et 1520. L'identité des donateurs sur les panneaux latéraux n'est pas encore connue. Les saints qui se trouvent derrière eux donneront peut-être un indice sur les prénoms probables du couple fondateur. À gauche, saint Jérôme, à droite, sainte Marie d'Égypte.

Le retable se trouve à l'IRPA depuis octobre 2022 pour être restauré dans l'Atelier des peintures. La saleté, le vernis et les retouches antérieures ont été enlevés. Le nettoyage de l'œuvre a déjà permis de retrouver la finesse des coups de pinceau du peintre Quentin Metsys, la richesse des couleurs, la clarté et les détails cachés. Le paysage est même réapparu, et ici et là, une empreinte digitale a même été découverte dans la couche picturale. Les cadres et le revers d'origine du triptyque de Metsys sont aussi l'objet de recherche et d'un traitement de conservation. Les revers de l'œuvre sont recouverts d'une épaisse couche de cire. Une peinture pourrait se cacher sous cette couche.

Veronica

Grâce à la réflectographie infrarouge, nos spécialistes de l'imagerie scientifique ont pu visualiser le dessin sous-jacent. Il en ressort que Marie d'Égypte recouvre une précédente représentation de Sainte Véronique dans le panneau de droite. Qu'en est-il de l'identité et du prénom de la donatrice ? D'autres recherches en histoire de l'art permettront, nous l'espérons, d'y voir plus clair.

À l'automne 2023, l'œuvre retournera à Anvers, mais pas directement au Musée Mayer van den Bergh, car il sera présenté au MAS d'abord.

Plus de nouvelles de l'IRPA

48006158682 32178cf86f k

REFRESH : Étudier le cycle de l'eau pour protéger le patrimoine

12.07.2024

Le changement climatique est un défi urgent pour notre monde, y compris pour le patrimoine. L'eau est une menace pour les sites patrimoniaux, il est donc essentiel de mettre en place une gestion durable de l'eau pour protéger notre patrimoine. C'est ce que nous visons avec REFRESH.

En savoir plus
SA20 cover WEB

Le nouveau Scientia Artis sort de presse !

10.06.2024

De l’illustre famille de sculpteurs bruxellois du Quesnoy ‒ le père, Jérôme le Vieux, et ses deux fils, François et Jérôme le Jeune ‒ seuls la vie et l’œuvre du fils aîné, François du Quesnoy, riche d’une grande renommée à Rome, avaient été étudiées de manière approfondie. Mais qui était son frère cadet, Jérôme le Jeune ? Que sait-on de sa vie et de son œuvre ? Peu de choses. Malgré sa brillante carrière de sculpteur, statuaire et architecte de la cour du gouverneur des anciens Pays-Bas Léopold Guillaume (1647-1656), son œuvre a été délaissée par la critique à la suite de sa condamnation à mort en 1654.

En savoir plus