Continuer vers le contenu

Orna Sacra : nouveaux outils pour l’étude iconologique du patrimoine liturgique

Le patrimoine liturgique, généralement considéré comme appartenant aux arts décoratifs, est souvent négligé. Les chercheurs de l’UCLouvain, de la KU Leuven et de l’IRPA ont donc développé de nouveaux outils et méthodologies pour mieux comprendre la valeur religieuse, sociale et artistique de ces objets uniques.

Période
2017-2021
Partenaires
KU Leuven
BELSPO
UCLouvain
En savoir plus?
Marie-Christine Claes, promoteur du projet
Voir l'adresse e-mail

Ornamenta Sacra

Calices, ostensoirs, encensoirs, vases d'autel, chandeliers, chasubles... Réalisés dans une multitude de matériaux et de techniques les plus divers, tous ces objets ont ceci en commun : ils jouent un rôle fondamental dans les rites et occupent une place centrale dans l’art religieux ancien. En collaboration avec les chercheurs de l’UCLouvain et de la KU Leuven, nous avons mené une étude iconologique et anthropologique du patrimoine liturgique dans les Pays-Bas méridionaux (1400-1700), alors appelés ornamenta sacra.

L'accent mis sur les Pays-Bas méridionaux n'est pas fortuit : cette région se situait à un carrefour de cultures et de convictions religieuses. Le Concile de Trente (1545-1563) et les tumultes politico-religieux (dont l'Iconoclasme en 1566) ont laissé des traces dans la liturgie. Grâce à cette étude, nous avons un bon aperçu de l'évolution des relations entre l'art et la liturgie.

Le decorum comme point de départ

Les ornamenta sacra étant destinés à servir de support à la liturgie, ils sont très étroitement liés à un contexte rituel. Or, ces objets liturgiques sont non seulement efficaces par leur fonction, mais aussi par leurs valeurs matérielle, symbolique et artistique. Dans le cadre de ce projet, nous envisageons donc ces objets sous l’angle du decorum, à savoir la façon dont leur forme sert leur fonction.

6 RSA Toronto klein web

Sens et expérience

Cette approche du rôle des ornements dans leur relation avec la valeur esthétique et les fonctions liturgiques des objets étudiés invite à repenser les interactions entre motions et émotions. Quelles expériences synesthésiques les ornamenta sacra procurent-elles ? Une partie de l’étude se centre sur les différentes fonctions de cette expérience du sensoriel : voir, entendre, toucher, sentir et goûter.

2 x121203

Une plus-value documentaire grâce à la recherche

Nombre de ces objets qui faisaient autrefois partie d’un même ensemble liturgique, sont aujourd'hui souvent démantelés et dispersés dans des collections différentes. Nous avons retracé les liens entre ces objets (en termes d'origine, de typologie et de chronologie).

Nouveaux outils en ligne

Dans le cadre de ce projet, les chercheurs ont développé de nouvelles ressources en ligne. Tous les amateurs de notre patrimoine liturgique peuvent les consulter.

Découvrez (en octobre 2021) :

  • le site Orna Sacra
  • le wiki Orna Sacra avec thésaurus multilingue, lié aux objets liturgiques de BALaT
  • la publication (en version papier et en e-book) Proceedings of the International Conference 2019 (Peeters Publishing, 2021)

Vous voulez contribuer à la recherche sur le patrimoine de demain ?

Le patrimoine est l’affaire de tous. Ensemble, nous veillons à ce que les générations suivantes puissent aussi en profiter.

Projet suivant

CHRISTINA (Christian Iconography in the Inventory of Belgian Cultural Heritage) : Comprendre les images religieuses en contexte

Les tableaux d’autel, les monuments funéraires, les confessionnaux, les jubés, les vitraux ou encore les textiles de nos églises sont les supports d’une multitude d’images. Loin d’être isolées, celles-ci sont connectées au sein de l’édifice religieux, un espace pour lequel elles ont été spécialement créées. Comprendre ces images, c’est donc les étudier en tentant de restituer leur place au cœur du lieu et des rituels qui leur donnent sens. À travers le projet CHRISTINA, des chercheurs de l’UCLouvain et de l’IRPA œuvrent ensemble au développement d’une approche « relationnelle » du richissime patrimoine religieux des églises belges. L’objectif est de valoriser ces réseaux d’images dans la base de données en ligne BALaT.

Voir ce projet