Continuer vers le contenu

Le Centre d’étude des Primitifs flamands

La peinture des anciens Pays-Bas méridionaux du XVe siècle est sans aucun doute l’un des fleurons de notre riche patrimoine. Grâce au Centre d’étude des Primitifs flamands, l’IRPA dispose d’une unité de recherche de renommée internationale entièrement dédiée à l’étude et à l’inventorisation de ces œuvres, dispersées dans des musées et collections aux quatre coins du monde.

Les maîtres flamands du XVe siècle en ligne

Notre mission principale est l’inventorisation et la diffusion des connaissances et résultats de recherche sur les Primitifs flamands. Depuis de nombreuses années, nos publications, notre riche documentation et la base de données Friedländer vous offrent un aperçu unique de toute l’œuvre des maîtres flamands du XVe siècle.

Vous avez dit Friedländer ?

Max Jakob Friedländer (1867–1958) a été le premier historien de l’art à établir un inventaire de la peinture des anciens Pays-Bas. Une première édition de ses travaux est parue en allemand (1924-1937), puis une deuxième, en anglais, revue et augmentée (1967-1976), que vous pouvez télécharger ici gratuitement en intégralité : Early Netherlandish Painting. Notre base de données Friedländer est en fait la troisième édition, numérisée, axée sur le XVe siècle et complétée avec les peintures manquantes, non connues par Friedländer mais bien par le Centre d’étude.

Un aperçu:

Hans Memling

Portrait of a Man
oil on panel
London, Simon C. Dickinson, Ltd. collection

Master of 1499

Holy Family
oil on panel
Antwerp, Royal Museum of Fine Arts

Hugo van der Goes

Deposition
oil on panel
Maaseik, City Hall

Search the Friedländer database

or
With Friedländer you will find an overview of all paintings by Flemish masters of the 15th century.

Moteur de la recherche scientifique

Depuis sa création en 1949, le Centre d’étude se consacre essentiellement à la recherche scientifique en histoire de l’art. Sa genèse remonte à la restitution de l’Adoration de l’Agneau mystique des frères Van Eyck. Retrouvé dans les mines de sel d’Altaussee, près de Salzbourg, ce véritable chef-d’œuvre de l’art occidental ne fut rendu à la Belgique que peu après la Seconde Guerre mondiale. Le Centre d’étude publia alors deux études pionnières sur ce polyptique : un grand livre avec des macrophotographies inédites (1948) et une étude scientifique tout à fait innovante, L’Agneau Mystique au laboratoire (1953).

Bart Fransen, responsable du Centre d’étude : « Nous restons fidèles à nos valeurs fondamentales : notre recherche est systématique, minutieusement documentée, interdisciplinaire et largement accessible au public. Elle porte sur tous les Primitifs flamands, mais Jan van Eyck occupe une place privilégiée dans nos cœurs. C’est notre favori et, aujourd’hui encore, il est pour nous une véritable source d’inspiration, comme en témoignent nos récents projets phare : la restauration de l’Agneau mystique, la publication des études menées dans le cadre de ce traitement, le site web Closer to Van Eyck et le projet VERONA, qui a été couronné d’un European Heritage Award. »

Un centre de documentation unique au monde

Le Centre d’étude dispose d’un fonds exceptionnel de documents sur l’œuvre des Primitifs flamands, soit quelque 6 000 peintures au total, dispersées dans des musées et collections du monde entier. Nous enrichissons continuellement notre documentation, que nous mettons à la disposition des chercheurs grâce à :

  • la bibliothèque spécialisée : plus de cent cinquante mètres de documentation exclusivement consacrée aux Primitifs flamands. Le catalogue est disponible en ligne dans BALaT. Vous souhaitez consulter notre collection sur place ? Prenez rendez-vous par e-mail à infoxv@kikirpa.be ou par téléphone au +32 2 739 68 66.

  • les archives photographiques : près de 40 000 photos et détails des œuvres des maîtres flamands du XVe siècle. Sur BALaT, vous pouvez consulter et télécharger gratuitement les clichés réalisés par l’IRPA.
  • la base de données Friedländer : la référence en ligne sur l’œuvre des Primitifs flamands entre 1400 et 1500. Cet outil numérique s’inscrit dans la continuité du principal ouvrage sur le sujet : Early Netherlandish Painting de Max Jakob Friedländer.
Bart Fransen

Nous restons fidèles à nos valeurs fondamentales : notre recherche est systématique, minutieusement documentée, interdisciplinaire et largement accessible au public. Elle porte sur tous les Primitifs flamands, mais Jan van Eyck occupe une place privilégiée dans nos cœurs.

Bart Fransen
Publicaties Studiecentrum Detroit

Publications scientifiques

Les résultats des divers projets de recherche du Centre d’étude, souvent menés en collaboration avec des spécialistes en Belgique et à l’étranger, sont publiés dans trois séries d’ouvrages scientifiques :

Vous avez découvert une œuvre d’un Primitif flamand ?

Vous étudiez une peinture d’un maître flamand du XVe siècle ou vous en possédez une dans votre collection ? Vous pouvez vous adresser au Centre d’étude pour un premier avis gratuit ou une étude approfondie en histoire de l’art, pour l’attribution et la datation. Envoyez-nous un e-mail avec quelques informations sur votre projet.

En revanche, nous ne réalisons pas d’estimation de la valeur de l’œuvre et ne délivrons pas de certificat. Pour une étude technique ou un traitement de conservation-restauration, nous vous orienterons vers nos collègues de l'Atelier des peintures, du Laboratoire des peintures ou de la Cellule d’imagerie scientifique.

Vous cherchez un stage exceptionnel ?

Vous êtes passionné par la peinture des Primitifs flamands et en quête d’une expérience dans le domaine de la recherche en histoire de l’art, de l’édition ou de la gestion documentaire ? Le Centre d’étude est l'endroit idéal. Nous accueillons des stagiaires en histoire de l’art, de Belgique ou de l’étranger. Nous les impliquons activement dans notre travail et leur transmettons notre passion et notre expertise.

Travailler en interdisciplinarité tout au long de mon stage a été particulièrement marquant et mes travaux de recherches en sont, encore aujourd’hui, profondément emprunts.

Louise Longneaux (stagiaire Inbev Baillet-Latour, 2016)

Comité scientifique

Dans le cadre de nos activités scientifiques, nous sommes conseillés et assistés par un comité d’experts issus du monde universitaire et muséal :

Prof. Dr Dominique Allart (Université de Liège) | Prof. Dr Barbara Baert (KU Leuven) | Till-Holger Borchert (Groeningemuseum, Bruges) | Dr Véronique Bücken (MRBAB, Bruxelles) | Dr Christina Currie (IRPA) | Prof. Dr Jean-Marie Duvosquel (ULB, Bruxelles) | Prof. Dr Valentine Henderiks (ULB, Bruxelles) | Prof. Dr Didier Martens (ULB, Bruxelles) | Prof. Dr Maximiliaan Martens (Universiteit Gent) | Prof. ém. Dr Catheline Périer-D'Ieteren (ULB, Bruxelles) | Jean-Luc Pypaert | Prof. Dr Ron Spronk (Kingston University, Canada, et Universiteit Nijmegen) | Dr Cyriel Stroo | Prof. Dr Jan Van der Stock (KU Leuven) | Dr Dominique Vanwijnsberghe (IRPA).