Continuer vers le contenu

RICH Talk 2 : Spoliations ou conquêtes artistiques ? Les saisies révolutionnaires françaises et les demandes de restitution

Peut-on réécrire l’Histoire ? De quel droit la Belgique pourrait-elle ‒ ou non ‒ réclamer aujourd’hui les œuvres d’art que la France lui a « volées » durant la Révolution française ? Ces dernières années, l’épineuse question de la restitution des biens culturels jadis spoliés par une puissance étrangère dominante revient régulièrement sur le devant de la scène, tant dans l’actualité que dans les débats parlementaires.

Pierre Yves Kairis

Loin de l’agitation médiatique et des rancœurs patriotiques, les experts de notre Cellule de recherches en histoire de l’art et inventaire ont enquêté, dans un souci de rigueur scientifique, sur les spoliations d’œuvres d’art à l’époque napoléonienne pour tenter de tirer des leçons du passé et de clarifier les débats houleux en cours sur la restitution du patrimoine colonial.

Notre collègue historien de l’art Pierre-Yves Kairis présentera les résultats de ces recherches lors de la conférence RICH Talk 2 : Spoliations ou conquêtes artistiques ? Les saisies révolutionnaires françaises et les demandes de restitution, qui se tiendra le mardi 9 novembre prochain à l’IRPA. Retrouvez également ces découvertes édifiantes dans son ouvrage Nouveaux regards sur les saisies patrimoniales en Europe à l’époque de la Révolution française.

Plus de nouvelles de l'IRPA

11 02 ts reorgcoachguidecover resized

Devenez coach RE-ORG et formez des équipes à RE-ORGaniser elles-mêmes leurs réserves muséales !

26.11.2021

À l’occasion du 10e anniversaire de la méthode RE-ORG, l’ICCROM et l’ICC ont publié le guide Devenir coach RE-ORG : Guide pratique pour planifier et animer un atelier de mise en œuvre de réorganisation des réserves.

En savoir plus
X146225 web

La Crucifixion, le tableau volé de la collégiale Sainte-Waudru de Mons

16.11.2021

Très prisées par les amateurs d’art ‒ et malheureusement aussi par les voleurs, certaines œuvres disparaissent complètement de la circulation avant de refaire surface, parfois des dizaines d’années plus tard. C’est ainsi qu’en 2017, la Crucifixion, un tableau d’un maniériste anversois datant du début du XVIe siècle dérobé à la collégiale Sainte-Waudru de Mons en 1980, a été retrouvée par hasard en Italie à la suite d’une arrestation, soit 37 ans après sa disparition.

En savoir plus