Continuer vers le contenu

Le sarcophage de sainte Chrodoara

Donnez une seconde jeunesse à sainte Chrodoara ! Votez pour la restauration de votre patrimoine préféré et tentez de remporter le ticket éternel.

Le sarcophage de sainte Chrodoara

Église Collégiale Saint-Georges-et-Sainte-Ode, Amay, v. 730

Le 22 janvier 1977, au terme d’une dure journée de labeur, deux archéologues du Cercle archéologique Hesbaye-Condroz entendirent soudain un bruit creux retentir dans le martèlement sourd des coups de burin, sous le chœur de la collégiale Saint-Georges-et-Sainte-Ode d’Amay. Quelques minutes plus tard, ils se trouvèrent nez et nez avec un mystérieux personnage féminin sculpté sur le couvercle d’un cercueil en pierre calcaire. Sur la partie supérieure du couvercle, on pouvait lire :

CHRODOARA NUBELIS MAGNA ET INCLITIS EX SUA SUBSTANCIA DICTAVIT SANCTOARIA

La noble, grande et illustre Chrodoara a enrichi des sanctuaires avec son argent

Chrodoara nubelis – Noble Chrodoara

Ce sarcophage a été réalisé à l’époque mérovingienne (vers 730) pour abriter la dépouille d’une certaine Chrodoara. Également connue et honorée à Amay sous le nom de sainte Ode, cette mystérieuse dame était une noble qui avait fondé un couvent à Amay près d’un an auparavant. Sur le couvercle du sarcophage, elle est représentée en pied, tenant un bâton dans la main droite. C’est le seul sarcophage mérovingien connu orné d’une figure humaine et d’une inscription ‒ une pure merveille.

Vers le nouveau millénaire

Le sarcophage mérovingien d'Amay est un trésor patrimonial méconnu. À tort ! Le sarcophage est exposé à l'endroit où il a été découvert en 1977 : juste devant le maître-autel de l'église, à environ trois mètres sous terre. Il est aujourd’hui conservé sous une plaque de verre. En collaboration avec la ville, la fabrique d'église et le musée local, nous élaborons un plan afin d’améliorer l'accessibilité à ce sarcophage exceptionnel. Pour ce faire, nous examinons également quelles sont les interventions nécessaires sur le sarcophage même et veillons à lui offrir une conservation optimale. Ainsi, nous assurons l'avenir de ce trésor patrimonial et donnons une seconde vie à sainte Chrodoara

Allez voir de vos propres yeux !

Vous voulez contempler de vos propres yeux le mystérieux sarcophage mérovingien ?

Visitez le Musée Communal d’Archéologie et d’Art religieux (Place Sainte Ode, 2c, B-4540 Amay).
http://amayarcheomusee.be

Merci au partenaire fondateur du Challenge Patrimoine