Continuer vers le contenu

'L’Atelier Bouts' lève le voile sur les mystères de Dieric et d’Albrecht Bouts

Du 16 février au 28 avril prochains, percez le secret de la virtuosité du maître flamand Dieric Bouts (XVe siècle) au musée M Leuven à Louvain. Les experts vous présenteront six techniques d’analyse scientifique à travers six œuvres du peintre. L’expertise de l’Institut royal du Patrimoine artistique joue un rôle déterminant dans ces recherches.

L’ “Atelier Bouts. Onderzoek en restauratie van topstukken” ('Atelier Bouts. Étude et restauration de chefs-d’œuvre') met en lumière toute la virtuosité du peintre Dieric Bouts (†1475) et de son fils Albrecht (†1549), leurs œuvres exceptionnelles et, surtout, les découvertes surprenantes de la recherche scientifique. L’exposition, qui se tiendra du 16 février au 28 avril prochains au musée M Leuven à Louvain, présente les résultats des dernières analyses scientifiques dans le domaine du patrimoine. Que nous révèlent les technologies de pointe sur l’art de Bouts ? Comment les résultats des analyses scientifiques permettent-ils d’orienter les experts de manière optimale dans leurs choix de conservation-restauration ?

L’équipe interdisciplinaire de l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) et l’International Platform for Art Research and Conservation (IPARC) lèvent le voile sur ces questions. L’IRPA a apporté une contribution essentielle à l’exposition au musée M Leuven ainsi qu’à l’étude et à la restauration des œuvres exposées. Lors de votre visite au musée, vous découvrirez les diverses techniques d’analyse, comme la dendrochronologie, la réflectographie à l’infrarouge et le scanning MA-XRF, qui mènent souvent à des découvertes étonnantes sur les diverses œuvres.

L'un des chefs-d’œuvre analysés par les chercheurs est le Triptyque de la Descente de Croix, peint par Dieric Bouts vers 1455 et conservé dans la Capilla Real de Grenade. Au terme de l’exposition, le triptyque sera confié à l’IRPA pour y faire l’objet d’analyses approfondies effectuées par le Laboratoire de dendrochronologie et le Laboratoire des peintures. Il sera ensuite soigneusement conservé et restauré par l’équipe de l’Atelier des peintures, sous la direction de Livia Depuydt. Les recherches en histoire de l’art seront menées par le Centre d’étude des Primitifs flamands. Venez admirer ce chef-d’œuvre unique au musée M Leuven à Louvain avant qu’il ne retourne en Espagne, laissez-vous surprendre par les dernières découvertes scientifiques et découvrez comment la science permet de percer à jour les secrets des œuvres d’art !

Plus de nouvelles de l'IRPA

DSF2383 small

« Horizon 2030 Powered by Loterie Nationale — Nationale Loterij » au Cinquantenaire

08.04.2024

Ce printemps et cet été, rendez-vous au festival Horizon 2023 Powered by Loterie Nationale — Nationale Loterij au Cinquantenaire à Bruxelles, le parc dans lequel se trouve l'IRPA. Le programme du festival est axé sur le patrimoine, le savoir et les institutions culturelles. Horizon 2030 offre un avant-goût de ce que deviendra le futur Parc du Cinquantenaire à l'horizon 2030 : le phare socioculturel de la Belgique dans un magnifique écrin de verdure. Le samedi 13 avril, le Lift Off (ou décollage) d'Horizon 2030 marquera le lancement festif du projet.

En savoir plus
F3 P1 Foto 20

L'Agneau mystique, troisième phase : les premiers résultats promettent une apothéose radieuse

26.03.2024

Depuis mai 2023, la troisième et dernière phase de la vaste campagne de conservation-restauration de l’Agneau mystique menée par l’IRPA est en cours. Au cours des derniers mois, l’équipe a enlevé les vernis non originaux et a effectué une étude approfondie de la couche picturale sous-jacente. Actuellement, sur les conseils de la commission internationale d’experts, l’enlèvement des surpeints du XVIe siècle a débuté. Les premiers résultats sont déjà d'une beauté à couper le souffle.

En savoir plus