Continuer vers le contenu

Le tableau de l’Histoire des saints Côme et Damien

Viendrez-vous en aide aux saints Côme et Damien ? Au fil des siècles, le splendide tableau avec les médecins saints Côme et Damien s’est dégradé, couvert de poussières et de saletés. Grâce à votre vote, vous nous aiderez à donner une seconde jeunesse à cette œuvre de 1523, conservée dans l’église Saint-Jacques de Bruges.

Votez pour la restauration du tableau avec les saints Côme et Damien et donnez une nouvelle vie à ce chef-d’œuvre exceptionnel !

12342

Lancelot Blondeel, un artiste aux mille visages

Conservé dans l’église Saint-Jacques de Bruges, le tableau de l’Histoire des saints Côme et Damien est un sublime chef-d’œuvre de l’artiste brugeois Lancelot Blondeel (1496-1561). Homme aux multiples talents, Blondeel était à la fois peintre, dessinateur, sculpteur, cartographe, architecte, créateur de tapisseries, et bien plus encore. Réalisé en 1523, le tableau de la Légende des saints Côme et Damien est considéré comme sa première œuvre datée et signée. En outre, pour la première fois, l’artiste se laisse aller à la représentation de somptueux cadres architecturaux. Ces ornements deviendront plus tard l’un des éléments les plus caractéristiques de son œuvre. Cette peinture marque donc un tournant dans l’évolution stylistique de Blondeel. D’une valeur artistique unique indéniable, cette toile est d’ailleurs inscrite sur la liste du patrimoine culturel mobilier de la Communauté flamande.

Médecins martyrs

La Légende des saints Côme et Damien raconte le martyre de ces frères jumeaux, tous deux médecins chrétiens morts pour leur foi. La toile est divisée en trois parties par des montants en bois dorés. La partie centrale représente un paysage composé de plusieurs scènes des martyres des saints. Sur les parties latérales, on voit, à gauche, saint Côme brandissant un urinal, outil médical qui servait à recueillir l’urine, et à droite, saint Damien tenant un pot à onction et une spatule. Les deux frères sont devenus les saints patrons des médecins, des pharmaciens et d’autres professionnels du corps médical. Cette œuvre est une commande de la guilde des chirurgiens et des barbiers de Bruges pour son autel dans l’église Saint-Jacques.

Donnez-lui un coup d’éclat

En 1523, Blondeel a peint les scènes du martyre des saints Côme et Damien sur toile, et non sur panneau ‒ fait exceptionnel à l’époque, ce qui fait toute la rareté du tableau. Malheureusement, l’œuvre est dans un état délabré. Le vernis est devenu terne. La toile est couverte d’une couche de poussières et de saletés, ce qui trouble sa lisibilité. En outre, des retouches et l’usure de la couche picturale nuisent à l’appréciation de l’œuvre.

Porterez-vous secours aux saints Côme et Damien ? Seuls un nettoyage et une restauration permettraient de rendre toute sa splendeur à cette œuvre exceptionnelle. Aujourd’hui, c’est possible, grâce à votre vote et votre soutien.

Plus d’infos sur nos partenaires

Ou voterez-vous plutôt pour … ?

Le tableau de la Prédication de saint Jean-Baptiste

Aidez le prédicateur à refaire surface !

La robe de la collection d’Albert Glibert

Remettez-moi sur mon trente-et-un !

Les torchères des guildes de la Porte de Hal

Faites-nous briller de mille feux !